Mécontentement général des masseurs-kinésithérapeutes qui s’est exprimé à Paris le 5 juillet 2018 aux portes du Ministère de la Santé. L’ensemble des syndicats étaient présents pour faire réclamer une meilleure reconnaissance de leur métier.

L’ensemble des revendications touche les libéraux, les salariés mais également les étudiants c’est pourquoi ils étaient plus de 2000 présents arrivant de différentes régions de France.

Les revendications principales sont contre le décret des chiropracteurs voulant s’accaparer des domaines de compétence réservés aux masseurs-kinésithépareutes, l’accès au niveau Master reconnu officiellement, la non paupérisation de la profession et le non déconventionnement de masse des professionnels soumis à de plus en plus de contraintes administratives.

Une délégation syndicale a été reçue par les représentants de la ministre de la Santé mais les choses n’ont toujours pas avancées. Nous allons arriver petit à petit à un système de santé privatisé…

Une nouvel appel à la manifestation en septembre est en cours d’élaboration par l’ensemble des masseurs-kinésithérapeutes.

 

PUBLIER UNE REPONSE

Veuillez taper votre commentaire
Veuillez entrer votre nom

17 + deux =